*

 

Ce en quoi nous croyons

L'IMPACT DES PETITS GESTES

Privilégier la qualité au détriment de la quantité, le seconde main au neuf, le local à l’importation. Prendre le temps de faire les choses, de réparer, d’entretenir, s’en tenir à l’essentiel et en ressentir la gratification.

 

LE BONHEUR DE LA SLOW LIFE

Prendre le temps de faire, de vivre et de regarder autour de soi. En vivant plus lentement on voit la vie sous un autre angle et alors, on peut octroyer de la valeur aux petites choses de la vie.

 

LA FIERTÉ D'AVOIR UN ESPRIT LIBRE

Nul doute que faire des choix qui vont à l’encontre de la majorité et d’un système bien implanté n’est pas chose facile. Mais la satisfaction que procure le fait de savoir que nos choix contribuent à une cause bien plus grande que nous, a son pesant d’or.

 

 

L'IMPORTANCE DE L'ACCOMPLISSEMENT

Nous ne nous engageons que dans des combats que nous sommes certains de remporter, disait un proverbe viking. Alors, un pas à la fois, dans cette quête de sens, nous irons au bout du monde et ferons la différence.

 sur mon x slow life

 

Ce que nous faisons

 

REPENSER, RÉDUIRE, RÉUTILISER, RECYCLER. 

 

Sur mon x est un mouvement visant à inspirer aux gens un mode de vie plus lent, simple et consciencieux.

C’est d'abord avec une boutique en ligne offrant des produits locaux, seconde main et éco-responsables que j'aspire à offrir aux gens une alternative à la « culture jetable » qui est si répandue et offrir une approche plus consciencieuse à la consommation d’objets. Ayant moi-même une formation de designer d’intérieur et plusieurs années d’expérience derrière la cravate en tant que styliste, je souhaite promouvoir une manière nouvelle d’amménager nos intérieurs ainsi que d’envisager une relation à plus long terme avec les objets du quotidiens.

Ensuite, par le biais d’un blog et d’interventions sur les réseaux sociaux, j'ai comme ambition d'inspirer les gens à adopter un mode de vie plus lent. Ceci, à travers mon parcours de débutante, mes histoires et mes revers, autant que me petits gestes et mes simples habitudes. 

Car être sur son x, c’est faire des choix qui nous permettent de nous accomplir et de nous épanouir en étant en accord avec soi-même ainsi qu’avec l’humanité. Et ce, dans le but que le monde de demain puisse en être un, tout aussi formidable que le nôtre.

 

sur mon x slow life

 

Comment ça s'est passé

Sur mon x est né d’une grande insatisfaction. Ça faisait déjà trois ans que je pensais à ce que je pouvais faire pour faire ma part dans ce monde, car l’irresponsabilité des gens face aux problèmes écologiques me troublait, la mienne aussi. Ce qui me déprimait par-dessus tout était que tout ce que je savais faire et que je faisais comme métier contribuait à encourager la surconsommation. 

Car oui, j’aime et j’ai une fascination pour la beauté. Je ressens l’appel d’enjoliver ce qui m’entoure. J’en ai d’ailleurs fait mon gagne-pain comme designer et styliste d’intérieur. Mais il y avait toujours cette petite voix me disant : c'est beau tout ça, mais tellement pas éco-responsable, et je culpabilisais d'aimer quelque chose qui selon moi contribuait au mauvais sort de notre planète.

En plus, à cette époque, mon chum et moi vivions à toute allure, avec plus de trois heures de trafic par jour et des journées de travail de dix heures. Sans répit, nous n’avions même plus l’énergie de tenter de trouver une issue.

Puis, un jour, on nous a annoncé que le commerce pour lequel on travaillait fermait portes. Le cercle s’est brisé et l’opportunité de faire quelque chose qui me corresponde s’est présentée. J’ai eu du temps et beaucoup moins d’argent, mais j’y ai trouvé un certain bonheur et une grande satisfaction.

Ce temps de pause m’a aussi permis de réfléchir et d’enfin créer un projet unissant ma passion pour la déco et mon désir de ralentir et autant physiquement que matériellement.

En cohérence avec la philosophie du mouvement slow et des principes de durabilité, je souhaite contribuer à un monde meilleur. Avec Sur mon x, je me donne la mission d'injecter du beau dans vos maisons, sans causer de tort à l’habitat des générations futures.